L’Ayurvéda

La connaissance de la vie

L’Ayurvéda signifie “connaissance de la vie” en Sanskrit. Elle est originaire de l’Inde et ancienne de plus de 8000 ans. En sanskrit, « Ayur » signifie « Vie » et « Véda » signifie « Connaissance ».

La science de la longévité

C’est une “science de la longévité”. D’ailleurs, elle est reconnue comme telle par l’Organisation Mondiale de la Santé, l’OMS, depuis 1982. Aussi, l’Ayurvéda est considérée comme une médecine alternative en Occident.

Equilibre pour la santé

Selon l’Ayurvéda, il convient de retrouver équilibre et harmonie pour retrouver la santé. Par ailleurs, chaque individu est différent. Il n’existe donc pas de règle universelle. Les préconisations de l’Ayurvéda diffère​nt​ ainsi d’​une personne à l’autre. En effet, deux individus qui souffrent des mêmes maux devront souvent suivre un traitement différent.

Le système holistique s’appuie sur le bilan ayurvédique qui permet de déterminer ses doshas. Ce sont les énergies vitales responsables des processus physiologiques et psychologiques. Leur déséquilibre est considéré comme la cause des maladies. C’est ainsi que le bilan ayurvédique permet d’identifier les déséquilibres afin de pouvoir agir.

Réalisez un bilan ayurvédique pour connaître vos doshas

Une médecine douce holistique

L’Ayurvéda considère le corps et l’être humain dans son ensemble : physique, émotionnel, mental et spirituel. Cette médecine holistique s’intéresse donc à chaque individu dans sa globalité. De plus, elle considère chaque personne comme étant un être unique. Elle tient également compte de facteurs tels que l’environnement, le milieu de travail, les changements climatiques. Le principe de cette science holistique consiste ainsi à accompagner tout être humain vers l’équilibre et l’harmonie sur tous les plans.

La science de la prévention

La science ayurvédique est très différente de la science moderne et occidentale. C’est en effet une médecine holistique de prévention. C’est la principale différence avec la médecine occidentale. Cette dernière considère l’individu comme un corps physique séparé de tout ce qui l’entoure. Au contraire, les principes de l’Ayurvéda amènent à une approche globale. En effet, elle prend en compte aussi bien le corps, l’esprit et l’âme que l’environnement dans lequel la personne évolue.

Elle s’attache à prévenir ou diminuer les causes de maux physiques et mentaux. Elle s’attache à détecter les causes des maladies et des maux, et non simplement s’intéresser aux conséquences. Le principe de vie repose ainsi sur le maintien de l’équilibre du corps et de l’esprit. Il porte aussi sur la connaissance des déséquilibres existants pour les modifier.

victorL’Ayurvéda